Épargne et retraite

Publié par le Juil 3, 2015 dans Uncategorized

Épargne et retraite

Si épargner pour sa retraite devient une évidence pour la majorité des Français, reste à savoir quel montant sont-ils prêts à consacrer pour se constituer leurs futures rentes.
Sur quels produits : immobilier, PERP, MADELIN, Article 83, PEE, PERCO, assurance vie et par quel intermédiaire : individuel ou au travers de l’entreprise.

Bien entendu, plus on commence à épargner jeune, moins l’effort d’épargne est important. Mais le jeune en activité ne perçoit pas forcément l’intérêt d’épargner trop tôt pour sa retraite, par rapport à une vision lointaine d’une rente incertaine et de contrats bloqués.
Les contrats modernes mettent déjà fin au risque viager avec les annuités garanties, et les cotisations peuvent être intégrées dans une logique de prévoyance ou de constitution de capital, grâce notamment aux cas de déblocages anticipés, prévus selon les différents contrats.

Dans tous les cas, afin d’optimiser l’épargne de nos clients, nous devrons jongler entre les plafonds d’épargne FILLION, les règles des plafonds fiscal et social de l’entreprise et les plafonds des différentes enveloppes qui ne sont pas les mêmes, mais tous, interdépendants.
Dans certain cas, le chef d’entreprise en partageant avec ses salariés son budget retraite pourra optimiser sa future rente ou son futur capital.

Pour finir, comme tout investissement, l’efficacité du ou des dispositifs retenus, devra être mesurée après calcul de la fiscalité sur les rentes futures ou sur le capital obtenu, à la sortie des dispositifs.